(article d’Emilie Jafrate paru dans les DNA le 12 décembre 2015 – www.dna.fr)

Jeudi, 22h, Mélody Claudon (à gauche), coordinatrice d’antenne, a donné le top départ du marathon radiophonique de 72 heures. PHOTO DNA - Emilie Jafrate
Jeudi, 22h, Mélody Claudon (à gauche), coordinatrice d’antenne, a donné le top départ du marathon radiophonique de 72 heures. PHOTO DNA – Emilie Jafrate

À chaque fois, la même question : « Est-ce qu’on remet cela ? » Et à chaque fois, les bénévoles de MNE se relancent dans l’aventure 72 heures. Il faut dire que le marathon radiophonique est devenu tradition. « La radio, d’ailleurs, avait été lancée comme ça, en 2010, à sa création, souligne la coordinatrice d’antenne Mélody Claudon en souriant. C’est un moment particulier, c’est fatigant, mais au final, ça passe super vite. »

« Nous accueillons tous ceux qui veulent venir »
Trois jours où il faut savoir aller se coucher un peu, même s’il est difficile de quitter les studios. « On se dit au départ qu’il est compliqué de trouver des invités le soir, mais au final il se passe tout le temps quelque chose, ici, glisse Mélody. Le studio est vivant. Il y règne une belle énergie. Nous accueillons d’ailleurs tous ceux qui veulent venir. Nous aurons pleins d’invités le matin avec des politiques mais aussi des artistes locaux, sans oublier nos petites célébrités, comme JP du Gambrinus. En fait, pendant ces trois jours, nous mettons en lumière tout ce qui fait Mulhouse. »
Se succéderont aussi tous les bénévoles qui passent à l’antenne toute l’année mais avec des émissions spécialement taillées marathon. Des émissions et des surprises aussi. « Ce soir (jeudi), nous faisons l’ouverture avec une troupe de théâtre qui vient de s’installer à Motoco, la Troupe des Fines Mouches. Ils répétaient au rez-de-chaussée, on leur a proposé de passer et de répéter à l’antenne », glisse Mélody.

MNE diffusera également du marché, de la Kunsthalle ou encore de Canal BD, dimanche matin, de 7h30 à 9h30, pour une émission spéciale «bons plans lectures» avec « Délivrez-vous », sans oublier les Coteaux, depuis la boulangerie Ritzenthaler. « Nous travaillons aussi avec les étudiants de l’UHA par le biais d’une unité d’enseignement radio, explique la coordinatrice d’antenne. Ils présenteront leur première émission au cours de ces 72 heures. Nous ne sommes pas la radio de Motoco ou des artistes qui y résident, nous cherchons à être LA radio associative de Mulhouse ! » MNE prend de plus en plus de place dans la Cité du Bollwerk. Preuve en est son émission « La Nuit du Loup », que ce sont appropriés les auditeurs.
« Mulhouse, c’est hip hop », samedi soir, à partir de 21h. MNE a même choisi de mettre le hip-hop à l’honneur, samedi soir, au rez-de-chaussée de Motoco, à partir de 21h. « Mulhouse, c’est hip-hop », est le point d’orgue de ce marathon. Un marathon qui se terminera dimanche, minuit. Ces 72 heures radiophoniques, c’est un peu le Noël avant l’heure de la troupe MNE.

Y aller : Radio MNE Bâtiment 65 – friche DMC, 13, rue de Pfastatt, Mulhouse. En direct sur le 107.5.

A la technique, Luc Ueberschlag, cheville ouvrière des 72h. Il a même concocté un habillage sonore taillé pour le marathon MNE. PHOTO DNA - Emilie Jafrate
A la technique, Luc Ueberschlag, cheville ouvrière des 72h. Il a même concocté un habillage sonore taillé pour le marathon MNE. PHOTO DNA – Emilie Jafrate