20140324-232009.jpg
Pour signer la pétition, cliquez ici !

Parce que Belfort, Colmar, Strasbourg, Besançon et Freiburg ont leur radio associative sauf Mulhouse et que c’est une obligation légale qu’elles existent, signez pour soutenir la demande de fréquence FM de Radio MNE !

La ville de Mulhouse est en pleine mutation. Elle subit malheureusement depuis longtemps une très mauvaise image… à tort. Cette mauvaise image motive donc d’autant plus les habitants de cette ville lorsqu’il s’agit de monter des projets innovants afin de montrer au monde que cette ville a une chance de sortir du lot. Une poignée de 60 personnes (artistes, peintres, sculpteurs, designers, architectes…) ont ainsi décidé d’investir des bâtiments industriels abandonnés sur plus de 100 000m2 confiés par la ville afin d’inventer le futur du travail sur une base de co­‐working et de faire de Mulhouse une ville attractive du point de vue de sa richesse créative et innovante : c’est le projet Motoco (more to come).

Malheureusement, le paysage radiophonique associatif mulhousien est criant de pauvreté. La seule radio A que nous pouvons écouter sur nos transistors à Mulhouse est Phare FM, une radio confessionnelle chrétienne. De ce fait, toutes les associations culturelles et innovantes qui œuvrent chaque jour dans la diversité pour faire vivre Mulhouse et donner envie aux habitants d’aimer leur ville se retrouvent coupés d’un moyen d’expression primordial, peu coûteux en diffusion et gratuit en réception. Belfort, Colmar, Strasbourg, Besançon, Freiburg… toutes ces villes ont leur radio associative de catégorie A, non gangrénées par la publicité, ouvertes à tous et permettant aux habitants de connaître la richesse culturelle et associative de leur ville. C’est pour cela que les associations et les structures culturelles soutiennent notre demande, car elles sont absentes des programmes radiophoniques mulhousiens. Par cette petite demande de fréquence temporaire de 9 mois, sur une faible diffusion de 100 watts, nous espérons donner un nouveau souffle à la radio associative locale en s’adossant au développement du projet Motoco qui passionne tout l’monde dans cette ville.

 

Signer la pétition