(article d’Hélène Poizat paru dans le quotidien L’Alsace le 12 décembre 2015 – www.lalsace.fr)

Sous le slogan « Mulhouse, c’est nous », Radio MNE (107.5 FM) s’est lancée jeudi soir dans un marathon radiophonique de 72 heures, jusqu’à dimanche minuit. Les Mulhousiens sont invités à venir s’exprimer à l’antenne.

En temps normal, MNE, la radio de l’association mulhousienne Old School occupe avec ses différentes émissions quotidiennes « à peu près un tiers de la journée » , situe Vanessa Viera, salariée de cette radio basée sur le site de Motoco, dans la friche DMC. Avec 72 heures de live non-stop, ce week-end est donc tout à fait exceptionnel. « C’est un petit défi qu’on s’est lancé, faire un temps fort autour de l’expression Mulhouse, c’est nous, en clin d’œil au forum Mulhouse, c’est vous de l’automne dernier (le forum Libération des 24 et 25 octobre 2014 à la Filature). Tous les animateur s (ils sont une centaine à MNE) ont proposé un créneau. » Les festivités ont commencé officiellement « à minuit jeudi, mais en fait dès 20 h, avec une émission politique sur les élections régionales, animée par l’Alterpress e 68 », poursuit Vanessa Viera.

La nuit a ensuite été ponctuée de diverses émissions et, hier matin, entre 10 h et 12 h, c’est dans le hall d’entrée de la Kunsthalle, à la Fonderie, que la radio avait posé ses micros pour l’émission Mulhouse dans le collimateur . « L’idée, c’est d’aller dans différents lieux pour être au plus proche des Mulhousiens » , précise Vanessa.

Sur l’économie, l’emploi, la culture… neuf invités (au moment de notre passage, Clarisse Schwarb, de la Kunsthalle, et Jean-Marc Henni, du Journal des spectacles , étaient au micro) devaient défiler pour ces deux heures animées notamment par Jean-Luc Wertenschlag, présidentd’Old School, et Morit. Ce Mulhousien de 22 ans fait partie de la douzaine de jeunes formés à la radio par MNE, un projet financé par le Fonds social européen (FSE), et c’était hier matin son premier direct live. « J’ai préparé l’émission, mais les questions, c’est plus de l’impro » , confie-t-il. Morit a fait « plein de choses, dans les chantiers, le culturel, le tertiaire… » « Mais en ce moment, je ne fais rien, alors j’ai décidé de trouver de nouveaux horizons, je teste la radio. » Et ça lui plaît !

Brunch dimanche en direct des Coteaux

Si les jeunes formés à la radio ont l’occasion de faire leurs premiers directs, comme animateur, reporter, chroniqueur ou technicien, tous les Mulhousiens peuvent venir s’exprimer sur l’antenne, notamment aux créneaux « Mulhouse c’est nous » (samedi de 13 h à 14 h et dimanche de 6 h à 7 h 30 et de 9 h 30 à 10 h).

Et deux temps forts sont programmés ce week-end. Le premier est une grande soirée hip-hop samedi à partir de 21 h, à Motoco, avec concerts et commentaires en direct, le deuxième, un brunch, dimanche de 10 h à 12 h, en direct de la boulangerie Ritzenthaler aux Coteaux, sur le thème des mille et une cultures des Mulhousiens. « L’émission sera animée par deux jeunes, Adil et Patrick, et tout le monde pourra venir participer » , précise Gaëlle Busson, qui est chargée, dans le cadre d’un service civique, du suivi des jeunes en formation à MNE.

ÉCOUTER Radio MNE, sur 107.5 FM ou sur internet www.radiomne.com

Hier matin, Radio MNE s'est déplacée à la Kunsthalle (photo L'Alsace Darek Szuster)
Hier matin, Radio MNE s’est déplacée à la Kunsthalle (photo L’Alsace Darek Szuster)