Jeudis du Parc | Animations
(Article de Jean-Marie VALDER paru dans le quotidien L’Alsace le 30 juin 2019)

Les Jeudis du parc sont un rendez-vous attendu de pied ferme par un public toujours nombreux qui vient sous les frondaisons du parc Salvator goûter aux charmes de l’été.

Souvenez-vous, « l’été s’ra chaud l’été s’ra chaud, dans les t-shirts, dans les maillots, l’été s’ra chaud l’été s’ra chaud, d’la Côte d’Azur à Saint-Malo ». Et même, sans aller aussi loin, du côté du parc Salvator, « l’été s’ra chaud ». À Mulhouse, dès qu’arrivent les premiers jours de l’été, c’est la ruée, non pas (uniquement) des vacanciers mais surtout des Mulhousiens et habitants des alentours qui viennent, fidèles, aux rendez-vous des Jeudis du parc Salvator. Ici, chaque jeudi que compte l’été, ils sont nombreux à venir goûter à des instants de plénitude estivale.

C’est parti pour la grande Épopée

Pour Johanna, une Hollandaise en vacances chez des amis, « c’est comme un îlot de nature au cœur de la cité, je découvre cette ambiance où se mêlent culture et lien social. Les gens mangent, boivent discutent, écoutent de la musique et, le soir, le calme revient avec la projection du film. C’est quasi un endroit de nulle part ailleurs. J’adore, dommage que l’on ne puisse pas y planter sa tente pour prolonger ce plaisir ».

Des remarques qui devraient réjouir Romane et Axelle, stagiaires au service de développement culturel de la Ville de Mulhouse, qui tiennent une permanence dans leur kiosque boisé d’informations sur « L’Épopée » mulhousienne de l’été. Une grande aventure qui draine les foules, comme jeudi pour la première soirée au parc Salvator, avec des points de repère inébranlables : la buvette pour boire une bonne bière fraîche, les menus proposés par trois food trucks. Mais aussi la possibilité de pique-niquer sur les pelouses, se détendre sur les transats de la Ville aux couleurs rouge pétant à faire frémir un taureau espagnol, ou de s’affronter au Mölkky, le jeu finlandais qui se rapproche de la pétanque. Côté musique, cette première soirée a été placée sous le signe de « Mulhouse capitale du monde », avec le groupe de musique réunionnaise Doum Taka et les sélections de disque vinyles de l’incontournable Mambo Jumbo.

De quoi attendre la tombée de la nuit pour goûter à une petite toile sous les étoiles, en l’occurrence, le film Hyènes de Djibril Diop Mambety.

Pour celles et ceux qui, par contre-indication ou manque d’autorisation parentale de sortie, n’avaient pas pu se rendre dans cet îlot de bonheur, la radio MNE a fait vivre en direct le meilleur des vibrations de la soirée (avant de rendre l’antenne, comme chaque année, sur sa fréquence FM 107.5, à cause de l’intraitable CSA). On se consolera en se disant que les Jeudis du parc, c’est encore les prochaines semaines pour de nouvelles sensations de bonheur dans le pré.